Quitter son île pour une autre #1 : une semaine à Puerto Rico

Pour être dépaysée dans les Caraïbes, il n’est pas forcément nécessaire d’aller au bout du monde. Changer d’île peut suffire. Et entre la Guadeloupe et Puerto Rico, il y a un monde ! Cet « Etat libre associé *» aux Etats-Unis ne ressemble en rien à l’idée qu’on pourrait se faire des paysages de l’arc antillais ni de la culture latino-américaine.
Si vous souhaitez vous retrouver avec la nature dans une contrée sauvage, N’Y ALLEZ PAS ! L’île est la plus attractive de toute la Caraïbe et on vient surtout y faire des affaires. Le tourisme reste un secteur important mais il a été aménagé pour le confort des américains (être dépaysé en se sentant chez soi + être habitué à l’endroit ET à l’envers du décor..). Je suis partie en connaissance de cause, donc pas de regret de mon côté, mais ce n’est pas forcément au goût de tout le monde.

ile,porto-rico, caraïbes

L’endroit du décor

ile,porto-rico,caraibes

L’envers du décor

Avant de prendre ses billets, voici quelques petits tips qui auront toute leur importance une fois sur place :

Visiter

Conception des villes

L’architecture est complètement différente. Même si quelques villages hispaniques existent encore, les centres villes sont plutôt rares et l’activité se trouve dans les malls et zones commerciales, à l’extérieur. Décider d’aller faire un tour en ville peut être assez déroutant..

porto-rico, mall, ile, caraibes

C’est ici que ça se passe

Aller où le vent nous mène

  • Quand il n’est pas indiqué qu’il y a quelque chose à faire, ne pas y aller. Pas parce que ça pourrait être dangereux mais parce qu’il n’y a tout simplement rien à faire. Le savoir permet de ne pas perdre trop de temps..
  • Toutes les zones touristiques indiquées ne sont pas forcément accessibles. Elles peuvent être sur une propriété privée ou accessibles uniquement en bateau, à pieds après une heure de marche (alors qu’une route est indiquée) etc..
  • Tourisme US oblige, méfiez-vous des mots « Amazing », « Must do », Spectacular », « breathtaking », et autres superlatifs qui décrivent les spots touristiques, sous peine d’être déçus (j’en parlerais un peu plus dans un prochain billet mais c’est une fois qu’on sort de l’Europe qu’on se rend compte de la richesse de notre culture et de notre passé).
Yauco, porto-rico, ile, caraïbes

Ville de Yauco, très jolie de loin, rien à voir dedans..

Se restaurer

  • Ici, on mange à n’importe quelle heure de la journée et tout le temps. Les Burgers King, Taco Bell, KFC et Mc Do sont partout. Ce qui est un peu dommage pour les restaurants du coin qui ne peuvent pas rivaliser avec la communication écrasante des chaînes. Ceci dit, on y mange très bien et il y a une tendance des chefs portoricains à retravailler la nourriture traditionnelle pour que l’île devienne une destination culinaire.
  • Attention, la climatisation est partout ! Même s’il fait bon à l’extérieur, on mange généralement dedans. Conseil très important pour ne pas tomber malade quand on passe de 33°C à 19°C : apporter sa petite laine !
mofongo, porto rico, manger, ile

Le monfongo, une spécialité à base de banane plantin frite

Faire les magasins

La Isla del encanto l’est pour les magasins. Macy’s, Marshall, Priceless, Burlington, Old Navy et autres enseignes américaines sont partout, ouverts tous les jours et proposent des soldes de folie tout le temps ! Visite obligatoire d’un mall au moins une fois par jour !
funny gifs
(Quand j’ai vu un jean Levi’s à 17 dollars)

Une fois acclimaté, on passe un très agréable séjour. L’île est petite mais une semaine ne suffit pas pour tout faire. L’est et le nord son réputés pour leurs plages. Ayant les mêmes en mieux à la maison, je me suis plutôt arrêtée quelques jours dans la capitale à San Juan avant de partir en road trip dans le sud ouest. Je vous en parlerai dans un prochain billet cette semaine.

*Les porto ricains sont des citoyens américains mais n’ont pas le droit de vote.

Pour y aller

Depuis Pointe-à-Pitre : Air Antilles
Depuis Paris : soit via Miami, soit via Saint-Martin avec les compagnies américaines

Publicités

3 réflexions sur “Quitter son île pour une autre #1 : une semaine à Puerto Rico

N'hésite pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s