Les #fails de Miami

J’aurais pu vous dépeindre un voyage méga top en vous racontant que cette ville est oufissime, mais je ne travaille pas pour l’office de tourisme de Miami et je préfère partager avec vous mes moments « moins », ça peut toujours aider quand on prépare son voyage.

Le quartier #fail : Little Havana

Il paraît que Little Havana est à Miami ce que Little Italy est à New York.. Ah… Je crois que j’ai dû manquer quelque chose alors. Le quartier de plusieurs blocs est typiquement américain et n’a rien de transcendant..seulement des panneaux écrits en espagnol. On l’avait fait une première fois par nous-mêmes. On y est retournés avec le bus Hop on Hop off pour s’assurer qu’on ne s’était pas trompés la fois précédente mais non, on était bien à Little Havana! ÉNORME déception ! Pitbull, tu devrais éviter de survendre la Calle Ocho dans tes chansons parce qu’elle n’a rien d’exceptionnel. Pourtant, on a insisté. On était prêts à laisser au quartier une troisième chance pour le festival de la Calle Ocho le dimanche soir, un évènement réputé être le plus grand rassemblement latino-américain de l’année. Mais à 19h, tout était terminé..#fail

Little Havana, Vivre sur une île...pour une citadine

Little Havana, sur la Calle Ocho

Walk of fame, Little Havana, Vivre sur une île...pour une citadine

Un mini Walk of fame

Little Havana, Vivre sur une île...pour une citadine

Une décoration murale

Mon idée #fail : Northside

Pourtant, j’étais sûre d’avoir lu dans un guide que ce quartier était en train de devenir un repère d’artistes. Bravo Marion pour ton idée brillante, nous nous sommes retrouvés dans un marché aux puces géant de banlieue pas vraiment résidentielle. J’aurais préféré passer inaperçue mais raté ! J’étais littéralement (et sans racisme) la seule personne de couleur blanche. Par contre, pour mon pote d’origine indienne, faire du shopping a été une véritable aubaine, pas cher et tax free ! Quand on est rentrés, j’ai quand même vérifié mais le guide ne me parlait pas de Northside, il parlait de North Miami…
#fail Marion, ça t’apprendra à réinterpréter ce que tu lis…

Northside, flea market, Miami

Au départ, ça avait l’air sympa

Northside, flea market, Miami

Et original !

Northside, flea market, Miami

Une chose est sûre, ici, c’était Miami hors des sentiers battus…

Le #fail de déplacement : prendre le bus

Même si c’est moins un #fail que les autres, le contraste avec la politesse habituelle des américains dans les transports en commun peut surprendre. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’ici, le bus est considéré comme le transport du pauvre (mouais, pour le côté ecofriendly, ils ont encore du chemin). Par conséquent, hormis les touristes, la population peut être originale… La vérité ? J’ai tout vu ! C’est sans danger et il faut le voir pour y croire mais si vous avez de la chance comme moi, vous serez susceptibles de rencontrer les personnages suivants :
Le couple assis aux deux extrémités du bus se disputer en s’assurant que personne ne parle plus fort qu’eux (sinon, ils hurlent de plus belle pour que tout le monde se taise);
Le jeune homme agacé que le bus arrive trop top balancer son verre de soda plein dans la rue sans regarder autour de lui pour ne pas avoir à le tenir une fois dans le bus (c’est vrai, quelle contrainte !);
Des passagers s’entretuer pour une place avec une claque à la clé ;
– D’autres passagers prendre part à la dispute parce qu’ils font trop de bruit. Véridique, j’ai même entendu une femme lancer « Vas lui régler son compte dehors et fous-nous la paix »;
– Enfin, selon moi, le meilleur pour la fin : le geek aux TOCS qui verse l’eau de sa bouteille sur le siège d’à côté, le prend en photo et l’envoie à un de ses amis en écrivant « So now no one can sit there » (=comme ça, personne ne peut s’asseoir). J’étais juste derrière lui et j’ai trouvé ça tellement improbable que j’ai éclaté de rires.

Miami fail, Vivre sur une île...pour une citadine

Ce n’est pas le bus mais ça reflète bien l’envers du décor à Miami

Voilou, ma série sur Miami s’achève ici. J’ai failli vous rapporter un cadeau mais au final, j’ai dépensé tout mon argent pour moi. Promis ce sera pour la prochaine fois !

Si vous avez besoin d’infos ou de conseils, n’hésitez pas à me contacter, je me ferais un plaisir de vous renseigner ! Et si vous pouvez compléter ma liste des personnages de bus miamiens avec des actions LOL, je prends !

Publicités

6 réflexions sur “Les #fails de Miami

  1. J’avoue Little Havana c’est pas ce qu’on attendait … par contre, pour manger typique latino, c’est vraiment super et pas cher !!! (notre article sur Little Havana arrive demain 🙂 )

    Après pour les bus, on a vraiment eu aucun souci et justement j’ai trouvé les gens relativement polis et serviables. On nous a toujours aidé à caler nos valises ou à nous faire de la place pour qu’on s’installe avec tous nos bagages. Les chauffeurs sont majoritairement très sympa (beaucoup plus qu’en France je trouve !). Après, les fails malheureusement ça arrive 🙂

    • Punaise, vous avez eu de la chance ! Pour nous il s’est passé un truc à chaque fois qu’on prenait le bus.. Mais ça fait partie des voyages. Je lirais votre article sur Little Havana avec attention 🙂

  2. En lisant ton article, je me suis souvenue d’une anecdote en relation avec le bus. On était tous tranquillement assis quand le chauffeur s’est arrêté, il est descendu du bus sans donner aucune explication et est revenu 10 mn plus tard avec un hamburger dans une main, un Coca dans l’autre. Il était allé à McDo. Hallucinant!!!!

  3. Je te rejoins parfaitement sur Little Havanna. J’en ai entendu que du bien, j’y suis allée, et je suis restée assez perplexe. Du coup j’ai fait un mini tour dans leur parc des dominos, photo des coqs et je suis repartie en me disant que je n’étais surement pas allée au bon endroit. J’ai tourné un peu en voiture car à pieds je me sentais pas super en sécurité, on me regardait un peu bizarrement, mais même-là, je n’ai rien vu d’extraordinaire.
    Sinon pour le bus ça m’a bien fait rire, les gens sont vraiment bizarre parfois 😉

    • Ah oui, les joueurs de dominos ! On est restés moins de cinq minutes, ils sont probablement habitués aux touristes mais on a eu l’impression de les déranger. C’était un peu étrange comme sensation.

N'hésite pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s