Circuit Basse Terre #2 : Sur le chemin qui mène à Bouillante

Aujourd’hui, je continue avec un second circuit validé par les copains-touristes. Pour commencer, on a le choix entre 2 options :

Option 1 : La cascade de la Lézarde

J’en ai parlé il y a quelques mois dans cet article. Avec un petit plus : en remontant de la cascade aux environs de 11h, vous pourrez aller boire une bière 100% locale dans la nouvelle brasserie de la Lézarde !

Saut de la Lézarde, ccascade, basse terrre guadeloupe, petit bourg

La cascade du saut de la Lézarde

Option 2 : Aller voir le sommet des Mamelles

Pour cette randonnée, je vous incite à aller voir le blog de Sophie et Meven, qui ont eu plus de chance que moi pour la météo et la vue…

Mamelle Pigeon, guadeloupe

Vue spectaculaire en haut de la Mamelle Pigeon…

Sur la route de la Traversée

Si vous voulez passer par une autre cascade, celle des écrevisses est à moins de 5 minutes du parking. C’est la plus visitée de l’île et je ne suis pas une grande fan mais c’est sur la route et vous ne perdrez pas plus de 10 minutes en vous arrêtant.

cascade ecrevisses, basse terre, guadeloupe

En redescendant sur Malendure : déjeuner au Rocher de Malendure

L’essayer, c’est l’adopter ! Tous les plats sont bons. Mon préféré est le poisson pané à la noix de coco. Et leurs rillettes de poisson en entrée sont une merveille !

rocher malendure, restaurant, guadeloupe

Mi-cuit de thon et ses légumes pays (mon poisson pané était déjà entamé…)

 

Je passe  sur les activités de la plage que vous pouvez retrouver ici.

Profiter du « Toboggan » de la centrale géothermique de Bouillante

Attention, l’eau est très chaude. Vous vous en  rendrez compte en mettant le pied dans l’eau mais c’est supportable. La pression de l’eau qui sort est tellement forte qu’elle vous emmènera à plusieurs mètres des rochers.  C’est marrant et sans danger.

centreale thermique bouuillante, source chaude, guadeloupe

Finir par le bain de Saint-Thomas

C’est un petit bassin d’où sort de l’eau chauffée par le volcan. A éviter si vous n’aimez pas les bains de foule (dans le premier sens du terme) car il est souvent pris d’assaut. A deux brasses du bassin, vous pouvez admirer des bancs de poissons. Ce n’est pas un spot connu pour le snorkeling mais il vaut le détour.

source chaude, saint thomas, bouillante, guadeloupe

Le bain de Saint Thomas

Publicités

Les pieds dans l’eau, ma cantine

Ou plutôt Chez Charly, pour les habitués du midi. Charly, c’est le propriétaire des lieux (avec son frère jumeau). Pour ceux qui sont déjà allés au marché de Saint-François, vous l’avez sûrement rencontré, il distribue le menu avant de prendre son service.  Quand je vois à chaque fois que la salle est pleine, je me demande pourquoi il le fait encore mais rencontrer du monde et discuter, c’est son truc, et ce n’est que du plus pour son resto.

restaurant, pieds dans l'eau, guadeloupe, vivre sur une ile pour une citadinerestaurant, pieds dans l'eau, guadeloupe, vivre sur une ile pour une citadine

Côté menu, c’est bon, simple et efficace. Et les prix sont ouf ! Tu as déjà vu toi une entrée-plat-digestif à 8 ou 10€ ? Et ben chez Charly, c’est ce que tu paies. Et c’est plat local, poulet, poisson, chatrou, en fonction de l’arrivage. D’ailleurs, il est vivement recommandé de réserver avant 11h pour être sûr d’avoir le choix du plat. Il nous est déjà arrivés de venir sans l’avoir fait et d’avoir du prendre ce qu’il restait. Un gros bon point pour la gestion des stocks et le non gaspillage et tant pis pour nous, on le savait.

restaurant, pieds dans l'eau, guadeloupe, vivre sur une ile pour une citadine

apéro rafraîchissant surprise

restaurant, pieds dans l'eau, guadeloupe, vivre sur une ile pour une citadine

L’entrée est simple et la même pour tous : accras de morue

restaurant, pieds dans l'eau, guadeloupe, vivre sur une ile pour une citadine

Ici, colombo de cabri, colombo de poulet à droite et poisson grillé à gauche.

Par contre, il faut que je vous prévienne : quand vous venez manger le midi, ne prévoyez rien l’après-midi ! Comme je vous le disais un peu plus haut, le digestif est inclus. Et si vous partez sans vous arrêter au bar à la fin de votre déjeuner, le propriétaire sera vexé…

Et là, ce sera guet-apens ! Dès que vous entendrez un « tiens, je vais te faire goûter un nouveau rhum vieux/ crème de…/punch au.. (les possibilités sont infinies chez Charly) », vous serez foutus ! Obligés de tout essayer ! Vous ne repartirez plus (et votre voiture non plus)… Ouille ouille ouille !!

restaurant, pieds dans l'eau, guadeloupe, vivre sur une ile pour une citadine

Cherche pas, tu ne t’en sortiras pas indemne…

Mais ne vous inquiétez pas, il y a une plage 100 mètres plus loin, vous pourrez allez y siester 😉

Les Pieds dans l’eau

Rue de la République – 97118 Saint-François (à côté du Zagaya)

Attention, je vous parle de l’ambiance du midi, je ne garantis pas la même ambiance le soir.

Cherche pas, tu ne t'en sortiras pas indemne...

Tu manges avec cette vue là

Cherche pas, tu ne t'en sortiras pas indemne...

ou celle-là, c’est selon

Manger local à la Rhumerie du Pirate

Cette adresse, je la connais depuis le mois de mai, quand j’étais venue en « reconnaissance terrain ». J’étais un peu tombée dessus par hasard, et c’était surtout un des seuls restaurants ouverts dans le coin (en mai, c’est basse saison, il n’y a plus personne).
Donc quand mes invités venus de métropole m’ont dit qu’ils voulaient manger typiquement antillais, j’ai tout de suite pensé à la Rhumerie du Pirate.

Rhumerie du Pirate, Guadeloupe, Vivre sur une ile...pour une citadine

Rhumerie du Pirate

On ne va pas se le cacher, à cette époque de l’année, il y a des menus créoles partout et moins chers que les prix pratiqués ici. Mais c’est une valeur sûre pour bien manger. En plus, la déco est sympa et la vue sur mer plus qu’agréable quand on est bien placé.

rhumerie du pirate, guadeloupe, Vivre sur une ile...pour une citadine

Déco sympa du pirate

Rhumerie du Pirate, Guadeloupe, Vivre sur une ile...pour une citadine

Quand on commande un ti-punch, on nous amène la bouteille !!!

rhumerie du pirate, guadeloupe, vivre sur une ile...pour une citadine

La vue sur mer

Pour manger local, tous les menus se valent. Les entrées et desserts sont plus ou moins les mêmes. Seuls les plats de résistance changent. Il y a le choix entre viandes ou poisson grillés, fricassés de lambi (un coquillage) ou langouste, avec un accompagnement différent tous les jours.

rhumerie du pirate, vivre sur une ile...pour une citadine, Guadeloupe

Crabe farci

rhumerie du pirate, vivre sur une ile...pour une citadine, guadeloupe

Fricassé de lambi, un coquillage local

Vivaneau grillé-gratin de bananes jaunes - salade de gombo miam miam miam

Vivaneau grillé-gratin de bananes jaunes – salade de gombo miam miam miam

Attention, les plats sont copieux ! Si vous ne voulez pas perdre votre après midi à siester sur la plage comme on l’a fait, prenez un plat à la carte.  J’ai voulu faire la maline en prenant le menu Désirade mais je n’ai pas eu de place pour la banane flambée que j’ai remplacé par un café.. Même l’estomac d’une gourmande a ses limites…

vivre sur une île...pour une citadine, rhumerie du pirate, guadeloupe

Banane flambée

Si vous y allez le weekend, anticipez. Le resto est pris d’assaut par les clients locaux qui connaissent la bonne adresse. Vous entendrez d’ailleurs les plaintes d’une employée qui vous expliquera que c’est comme ça tous les weekends, associé au traditionnel « Je suis fatiguée » qui enlèverait tout le charme local de l’enseigne si on ne l’entendait pas…

La Rhumerie du Pirate
Route de la Pointe des Châteaux
97117 Saint-François
http://www.larhumeriedupirate.com/
Plats à partir de 12€
– Menus à partir de 22€