Faire du paddle en Guadeloupe

Bon, au départ, j’avais prévu de te parler du bodyboard, qui aurait du être ma nouvelle passion après mes débuts ratés au surf… J’étais tellement sûre que ça allait me plaire que j’ai acheté une planche et des palmes pour glisser sur les vagues avant d’essayer. Quelle erreur ! La seule et unique fois où j’y suis allée, une vague un peu trop forte m’a fait boire la tasse avant même que je mette la planche à l’eau. J’ai abandonné, je suis rentrée.. Bref, bateau, surf, bodyboard, il faut se faire une raison, je ne suis pas faite pour les vagues… Du coup, je me suis rabattue sur un sport de planche en eau plus calme : le paddle.

paddle, guadeloupe

Le paddle, le seul sport de vagues que je maîtrise… Dès l’instant où je suis dans un lagon..

Pas besoin de prendre des cours pour y arriver, on se met à genoux sur la planche pour commencer et quand on se sent à l’aise, on se lève pour pagayer. J’aime beaucoup. Et depuis que j’ai lu qu’on dépense en moyenne 350 kcal par heure, je suis devenue une fan absolue ! Cette fois, je n’ai pas  investi dans une planche mais dès que je veux en faire, je peux choisir un prestataire en fonction des paysages dont je veux profiter et selon mon envie d’être accompagnée ou non.

DSC06449 (Copier)

Voici mes adresses :

Pour du paddle accompagné : Supin’ Gwada

Avec Gilles, qui est très sympa. La sortie de Petit Canal à Port Louis est la plus jolie que j’ai faite. Les paysages changent souvent et l’eau est transparente. Compter 35€ les 2 heures (il me semble que les tarifs sont dégressifs en fonction du  nombre de participants)

Pour du paddle dans le lagon avec la base nautique de Saint-François

On peut remonter le lagon de Saint-François jusqu’à la plage du Méridien par exemple, ou plus loin, vers les plages de la route de la Pointe des Châteaux. Compter 15€ de l’heure (mais ils ne sont pas au carré si on dépasse de quelques minutes).

planche à voiles, guadeloupe, sport nautique

Pour du paddle dans la mangrove de Moule avec Molem Glisse

mangrove.moule

Prix imbattable ! 15€ la demi-journée. On a l’impression de remonter un fleuve ou une forêt de mer pleine de crabes. C’est sans danger et super chouette. Compter 2heures pour faire l’aller retour.

Publicités

Balade entre deux plages paradisiaques #1 au Nord de Grande Terre

Entre la plage du souffleur de Port Louis et la plage de la Chapelle à Anse Bertrand. Le chemin est plat sur les 9km de la randonnée et suffisamment ombragé pour partir à n’importe quel moment de la journée. On peut choisir la plage que l’on préfère et prendre deux voitures pour en laisser une à l’arrivée si on ne veut pas faire le retour.

plage, port louis, randonnée, anse bertrand, guadeloupe

Début de la balade version 1 de la plage du Souffleur à Port Louis

Je voulais garder le meilleur pour la fin donc je suis partie de Port-Louis pour pouvoir profiter d’une plage « sans courant » au retour et faire un peu de snorkeling. Pour les amateurs de vagues, la plage de la Chapelle attire les surfeurs et vous plaira plus.

plage, port louis, randonnée, anse bertrand, guadeloupe

Deuxième départ au choix à la plage de la Chapelle

La balade offre une belle palette de paysages. Au départ, on marche entre le bleu d’une mer très calme et le vert de la mangrove. Pour info, il y a un sentier d’observation de l’écosystème local avec un paysage de fin du monde au bout du ponton assez incroyable. Une fois ce marais dépassé, la mer devient plus agitée et on marche dans les champs.

mangrove, plage, port louis, randonnée, anse bertrand, guadeloupe

La mangrove du côté de Port Louis

plage, port louis, randonnée, anse bertrand, guadeloupe, marais

Le marais du bout du ponton

plage, port louis, randonnée, anse bertrand, guadeloupe

plage, port louis, randonnée, anse bertrand, guadeloupe

Avec des pauses et en prenant notre temps, on a mis 2h pour atteindre la plage de la Chapelle. Le retour a été plus sportif mais aussi plus long puisqu’on s’est arrêtés sur une anse quasi déserte pour profiter d’une eau à plus de 28 degrés.

plage, port louis, randonnée, anse bertrand, guadeloupe

Récompense de fin de balade : une plage pour nous

plage, port louis, randonnée, anse bertrand, guadeloupe

Avec une super vue sur la Basse Terre

Mon i-pod m’a indiqué une dépense de 600 kcal pour l’aller et hormis une partie dans le sable et sans vent qui m’a un poil fait souffrir, c’était une balade plaisir !

Trace entre Port-Louis et Anse Bertrand

2h aller. Facile et ombragée.

Blue Lagoon, activité #1 en Guadeloupe sur TripAdvisor, on y croit ?

Je ne sais pas vous mais personnellement, j’accorde une confiance très limitée au site Trip Advisor. Dans un premier temps parce que je trouve que les personnes qui veulent se faire entendre sont loin d’être représentatives de la majorité pensante, et parce que les abus sur les sites d’avis en ligne sont légion (l’année dernière déjà, le Figaro me donnait raison).

Alors quand une de nos invitées nous a proposés une excursion Blue Lagoon classée n°1 des activités en Guadeloupe sur TripAdvisor, vous pensez bien qu’elle était loin de me l’avoir vendue. Mais pourquoi pas, jouons le jeu et allons passer une demi-journée avec Jean-Eudes pour découvrir les merveilles cachées du Grand cul de sac marin de l’île. Et comme sur TripAdvisor, donnons notre avis :

Blue Lagoon, Sainte Rose, Guadeloupe

La mangrove du Grand cul de sac marin

Accueil au top

Pour commencer, il faut savoir que nous sommes arrivés avec une demi-heure de retard (problème de coordination dans l’organisation). Jean-Eudes aurait pu râler ou partir sans nous, mais non, il ne s’est permis aucune remarque sur notre ponctualité.

Balade commentée : chouette chouette chouette

C’est là qu’il aurait pu perdre des points à cause de son humour, décrit comme lourd dans les commentaires. Et ben même pas ! En tout cas, ça m’a moins marquée que ses anecdotes sur les mythes et croyances de la région et la précision de ses explications de l’environnement qui nous entourait.

Blue Lagoon, Sainte-Rose, Guadeloupe

Je ne sais le nom de cet animal de mer, désolée…

Valeur ajoutée : son adaptabilité

Je n’ai pas d’élément de comparaison mais s’il y a une qualité qu’on ne peut pas lui enlever, c’est sa capacité à s’adapter. Il ne fait pas beau au moment où on doit faire du snorkeling ? On va visiter la rivière Moustique. Il y a trop de vent pour profiter de l’Ilet Blanc ? Allons voir la mangrove ! Mes clients sont en retard ? On pourra profiter du coucher de soleil sur un ilet avant de rentrer (même si c’est bien plus tard que l’heure à laquelle il termine).

Blue Lagoon, Sainte Rose, Guadeloupe

Rivière Moustique

Blue Lagoon, Sainte Rose, Guadeloupe

Ilet blanc : on a bu l’apéro punch ici !

Blue Lagoon, Sainte Rose, Guadeloupe

Quelque part entre la rivière Moustique et la mangrove

Et la note finale ?

Ben non Jean-Eudes, je ne vais pas te noter ! A l’heure du débat sur la suppression des notes à l’école, ce serait mal venu…

Mais je comprends aisément pourquoi les avis sont unanimement positifs. En quatre heures, on en prend plein les yeux avec un panel de paysages complètement différents les uns des autres. A 35 euros la demi-journée, le rapport qualité/prix est inégalable. Surtout qu’à l’inverse d’une balade en kayak, c’est Jean-Eudes qui fait tout le boulot.

Finalement, est-ce que TripAdvisor est fiable quand il classe Blue Lagoon #1 ? Sûrement. Pour le savoir, il faut que j’aille tester d’autres structures. Mais une chose est sûre, cette activité DOIT faire partie de votre to do list ! Et moi, je dis Merci à Alice 🙂

Blue Lagoon, Sainte Rose, Guadeloupe

Vue du lagon

Blue Lagoon, Sainte Rose, Guadeloupe

Coucher de soleil sur l’ilet blanc

Blue Lagoon, Sainte Rose, Guadeloupe

Ouhouhouh ! C’est beau !

Blue Lagoon

Sur le port de Sainte Rose

PS : l’article de jeudi devait être sur la Soufrière mais mon ordinateur m’a lâché ce weekend… et en grande Marion que je suis, je n’avais pas encore sauvegardé les photos sur mon disque dur externe… RIP petit Compaq et je reviens avec un prochain article très vite !